Gaz : baisse de 0.9% sur les tarifs réglementés d'Engie au 1er Janvier

Gaz : 0.9% de baisse sur les tarifs réglementés d’Engie au 1er Janvier

Les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie vont reculer de 0,9% au 1er janvier. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) l’a annoncé récemment dans un communiqué.

Et cette baisse des tarifs réglementés ne sera pas appliquée de la même manière pour les millions de Français. En effet, “Cette baisse est de 0,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1% pour les foyers qui se chauffent au gaz”.

Une diminution de 0,9% dès le 1er Janvier

Après la hausse de 0,6% des tarifs réglementés du gaz le 1er décembre, le prix du gaz sera revu à la baisse (-0,9%) au début de l’année 2020. Dans le détail, la CRE a souligné que ce recul des tarifs sera de l’ordre de :

  • de 0,2% pour les clients utilisant le gaz uniquement pour la cuisson ;
  • de 0,5 % pour un usage cuisson et eau chaude ;
  • et de 1 % pour les foyers chauffés au gaz.

2019, année charnière avec une baisse globale de 11.9%

La CRE précise que pour l’année 2019, la baisse totale enregistrée aura été de 11,9%. En effet, hormis la forte hausse connue au mois de novembre (+3%), ainsi que celle de décembre +0,6%, les tarifs réglementés n’ont fait que diminuer cette année.

Cette tendance baissière s’explique notamment par le gel des tarifs décidé par le gouvernement en juin dernier suite au mouvement des gilets jaunes, et le report de la hausse attendue de la TICGN (Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel).

Vers une fin prochaine des tarifs réglementés de gaz

A l’orée de 2007, le marché de l’énergie assistait à une concurrence acerbe. En effet, l’ouverture du marché a engendré le développement d’une multitude de fournisseurs ayant comme but d’augmenter au maximum leur part de marché. Ainsi, ces derniers ont cassé les prix, chacun voulant proposer le prix le plus bas.

Cependant, c’est l’Etat qui a toujours tiré et qui même d’ailleurs continue de tirer les ficelles. Et pour cause, malgré cette volonté de toujours tirer les prix vers le bas, il y a toujours eu un tarif, un prix de référence encadré par l’Etat.

Jugeant le tarif réglementaire comme contraire au droit européen, il a été décidé que ce dernier est une entrave à la réalisation d’un marché du gaz naturel  concurrentiel. Dès lors, la loi Pacte du 11 avril 2019 prévint la fin des tarifs réglementés du gaz et la loi climat vint pour fixer définitivement la fin de vente de tarifs réglementés.

 

 

Categorie
Tags
Share via
Copy link
Powered by Social Snap