éconimiser sur vos factures d'énergie

Fin des tarifs réglementés de vente du gaz : Que faire par rapport à son fournisseur ?

On assiste actuellement à une véritable révolution dans le secteur du gaz. En effet, la loi a été votée et actée dernièrement. Ce qui occasionne la suppression des tarifs réglementés de gaz. Ce changement sera prévu dans à peu près 3 ans mais un peu plus tôt pour Engie.

Pour quelles raisons le tarif réglementé disparaît ?

A l’orée de 2007, le marché de l’énergie assistait à une concurrence acerbe. En effet, l’ouverture du marché a engendré le développement d’une multitude de fournisseurs ayant comme but d’augmenter au maximum leur part de marché. Ainsi, ces derniers ont cassé les prix, chacun voulant proposer le prix le plus bas.

Cependant, c’est l’Etat qui a toujours tiré et qui même d’ailleurs continue de tirer les ficelles. Et pour cause, malgré cette volonté de toujours tirer les prix vers le bas, il y a toujours eu un tarif, un prix de référence encadré par l’Etat.

Jugeant le tarif réglementaire comme contraire au droit européen, il a été décidé que ce dernier est une entrave à la réalisation d’un marché du gaz naturel  concurrentiel.

Dès lors, la loi Pacte du 11 avril 2019 prévint la fin des tarifs réglementés du gaz et la loi climat vint pour fixer définitivement la fin de vente de tarifs réglementés du gaz.

Les conséquences de ce changement pour les consommateurs

Bien évidemment, les premiers concernés demeurent les ménages qui ont souscrits jusqu’à présent à un contrat avec un tarif réglementé. Et, selon les études ces derniers sont au nombre de 4 millions de foyers. Et donc, ils ont un délai de 3 ans pour effectuer les changements nécessaires.

Si vous êtes parmi ces personnes, Monmeilleurfournisseur.com vous aide gratuitement à trouver le fournisseur le plus adapté à vos besoins et ce, aux tarifs les plus bas.

De plus, ce changement aura un impact pour les ménages souhaitant demander un raccordement au gaz ou souhaitant souscrire une nouvelle offre de gaz suite à un déménagement, par exemple.

Mais rassurez-vous. Ce ne sont pas les seuls concernés. Comme énoncé plus haut, le tarif réglementé a toujours été une référence. Donc les offres à tarif indexé dépendent du ce tarif réglementé. Ainsi, en fonction de votre fournisseur, il y aura surement des retombées sur les prix qu’il vous propose actuellement.

Qu’arrivera t-il si le changement de contrat n’est pas effectué à temps ?

Il faut avant tout vous préparer à recevoir des courriers venant du gouvernement. En effet, ce dernier envisage d’envoyer un à cinq courriers pour vous prévenir de changer de fournisseurs et vous proposera de commencer dès à présent à comparer les différentes offres du marché.

Et si, absorbés par les dures journées de labeur, les travaux de votre maison…, bref, si malgré tout vous ne changez pas, vous allez payer plus cher parce que vous allez être redirigé automatiquement vers une offre de dernier recours. Donc anticiper et changer à temps paraissent vraiment être la solution la plus avantageuse sauf si vous êtes riche et souhaiteriez dépenser sans compter sur votre facture de gaz.

Les prix augmenteront-ils après la suppression des TRV ?

Avec la suppression de la commercialisation des tarifs réglementés de vente de gaz c’est tout le marché qui se trouve ébranlé donc il y aura forcément des changements. A se demander si les prix augmenteront… On peut dire peut-être. En effet, la probabilité pour que les prix subissent une hausse est toujours à considérer mais quand même d’après les études il se pourrait que les prix du gaz diminuent au contraire. Du moment où il n’y aura plus de tarifs réglementés, les différents fournisseurs ne seront plus obligés de se référer à ce dernier. Donc ils seront libres de proposer les tarifs qu’ils souhaitent. Ce qui sera d’autant plus bénéfiques pour les consommateurs car rappelons le, ces entreprises vont chacune essayer d’offrir des prix concurrentiels dans le but de gagner des parts de marché.

Pour quelle date la disparition des tarifs réglementés sera effective ?

La commercialisation des tarifs réglementés de gaz a déjà pris fin. En effet, pour Engie et les Entreprises Locales de Distribution (ELD), la suppression a entré en vigueur depuis le mois de Novembre 2019.

Pour les personnes qui disposent toujours d’un contrat à tarifs réglementés la suppression définitive s’opérera le 1er Juillet 2023. Mais il ne faut pas attendre jusqu’à la dernière minute. Il faut commencer à faire les changements nécessaires dès maintenant afin d’éviter au maximum qu’on vous bascule automatiquement vers une offre alternative qui sera beaucoup plus chère que celle proposée par les autres fournisseurs.

Cette suppression des tarifs réglementés de vente sur le gaz annonce t-elle la fin des TRV sur l’électricité ?

Oui en effet, c’est probable qu’il y ait des réformes en ce qui concernent les tarifs réglementés de vente sur l’électricité. Cependant, le changement se fera progressivement et sur le long terme. Mais le Conseil d’État, en mai 2018, a décidé de maintenir les tarifs réglementés de l’électricité. Il considère que le tarif bleu d’EDF garantit une certaine stabilité des prix et que le marché n’est pas encore mûr pour plus de libéralisation. N’empêche il est plus prudent de prendre ses gardes car au-delà de ces réformes, changer de fournisseur demeure non seulement le meilleur moyen de se prémunir des augmentations mais également cela permettra d’économiser et d’utiliser une énergie beaucoup plus verte que celle que vous propose peut-être votre fournisseur actuel.

 

Categorie
Tags
Share via
Copy link
Powered by Social Snap